Le renard et maladie de Lyme

Le saviez-vous ?

La maladie de Lyme est une redoutable affection

Elle touche de plus en plus de personnes. Heureusement, tout le monde ne développe pas les symptômes de cette maladie, qui, lorsqu’elle s’exprime est extrêmement invalidante (problèmes articulaires, musculaires, cardiaques et neurologiques, invalidants, douloureux et difficiles à guérir).

Elle est transmise par les tiques infectées par une bactérie (Borelia sp.) Le réservoir de cette bactérie est constitué principalement par les animaux sauvages, principalement par les petits rongeurs (mulots, campagnols…). On la contracte en se promenant dans la nature lorsqu’une tique porteuse de la bactérie vous pique.

  • 1 Français sur 4 a déjà été piqué par une tique,
  • La maladie de Lyme fait de plus en plus de victimes : 27 000 cas par an en 2014, 47000 en 2017 et 67 000 en 2018.

Les Renards, une arme efficace contre la maladie de Lyme

Avec le réchauffement climatique, les tiques, actives au-dessus de 10°C, sont de plus en plus agressives. Mais un allié peut nous aider à contrer cette affection. En effet, plusieurs études scientifiques récentes montrent que le Renard, en consommant massivement les petits rongeurs (de 3 000 à 10 000 par an !), constitue une arme efficace de lutte contre la propagation de cette affection. Peut-être la seule dont nous disposions !

Renard capturant un campagnol

Arrêtons de détruire les Renards !

Toute espèce sauvage est dans une relation proie-prédateur dans la nature. L’homme considère comme « nuisible » tout animal qui entre en concurrence avec lui-même et comme animal « utile » celui qui lui facilite la vie. Dans le cas du Renard, il n’y a pas photo. Nous ne mangeons pas de campagnols et le Renard nous aide à limiter le risque de contracter la maladie de Lyme lors de nos sorties dans la nature. Ne soyons pas plus « nuisible » que lui et laissons le vivre…

Pour plus d’informations sur ce sujet, voir l’article complet sur notre site : Le Renard et la maladie de Lyme.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *