Actualités du 5 septembre 2020

A la découverte de la montagne des Eguillettes

Le 11 octobre prochain, dans le cadre des évènements du Géoparc du Beaujolais le Collectif de la Pierre de Saint Martin organise une promenade de découverte sur le site des Éguillettes : visite commentée de la carrière de grès, de la maison du tailleur de pierres et des légendes autour de la pierre de Saint Martin, suivie l’après midi de la découverte du Tombeau de Gargantua. Rendez-vous à 10 h 30 devant la maison forestière de la pépinière. Apporter son pique-nique.

La pierre de Saint Martin

Journées du patrimoine

Le WE du 19 et 20 septembre, n’oubliez pas de venir visiter le château d’Estours, à Crèches-sur-Saône. Cet antique château du XIème siècle ouvre exceptionnellement ses portes pour vous présenter ses douves et des animations d’époque : la forge, la vannerie, le tir à l’arc, la corderie, des chants et des jeux médiévaux… A ne pas manquer. Voir le programme.

Animations d’été de la CCSB

Le service Développement Durable de la Communauté de Communes Saône-Beaujolais propose pour la rentrée un programme riche en sorties, ateliers, conférences… Voir à la fin de cet article la liste des animations. Pour plus de détails, retrouvez ici la version en ligne du programme de ces animations.

Energie photovoltaïque, ça bouge…

– Association Soleil Beaujolais : ce projet citoyen rassemble une quarantaine d’adhérents et sympathisants qui veulent contribuer à la transition énergétique de leur territoire. Leur site internet est désormais en ligne www.soleilbeaujolais.fr
Une soixantaine de toits ont été identifiés et recensés par l’équipe des « chasseurs de toits » ; leurs propriétaires sont prêts à s’engager à mettre à disposition leurs toits pour y installer des panneaux solaires. Une société de production en cours de constitution sera chargée d’exploiter l’énergie produite par les panneaux. N’hésitez pas à les contacter.

Les membres de Soleil Beaujolais lors de leur assemblée constitutive qui s’est tenue au Moulin du Prince, à Vauxrenard, le samedi 30 mai 2020

– la CCSB, dans le cadre de sa démarche Territoire à Energie Positive (TEPos) continue ses missions en faveur du développement du solaire photovoltaïque en soutenant les initiatives comme Soleil Beaujolais. Elle envisage par ailleurs de
mettre en place un groupement d’achat photovoltaïque à destination des habitants du territoire pour les accompagner dans l’acquisition d’une installation solaire à prix négocié avec du matériel de qualité. Afin de présenter les modalités de mise en œuvre et de participation au groupement d’achat, deux réunions publiques d’information sont organisées:

  • Mercredi 23 septembre 2020 à 19h à Belleville-en-Beaujolais (Mairie, Salle des mariages, 105 Rue de la République)
  • Mardi 29 septembre 2020 à 19h à Beaujeu (Théâtre, Place de l’Hôtel de Ville).

Energie éolienne, toujours contestée…

Nous avions rencontré il y a quelques mois les membres fondateurs de la toute jeune association Protection du patrimoine naturel du Val de Saône. Créée par des propriétaires et agriculteurs en juillet 2020, elle a pour but de protéger le patrimoine du Val de Saône, en particulier la biodiversité du plateau à vocation agricole et naturelle situé au cœur des 9 communes suivantes : Mogneneins, Peyzieux, Genouilleux, Guéreins, Montceaux, Chaneins, Valeins, Baneins et Saint Étienne sur Chalaronne.
Leur site Internet, très bien fait, donne toute explication utile concernant leur lutte contre l’implantation d’un projet éolien similaire à celui des Éguillettes à Vauxrenard.

Le renard et la langue de bois

Dans sa publication du 27 août, le journal « le Patriote » nous relate un article des chasseurs de Morancé, choquant dans sa forme et comportant de grossières erreurs au sujet du renard.

Le rappel des faits : des propriétaires de poulaillers n’ayant pas, comme il se doit, clos leurs volailles, ont vu leurs poules consommées par des renards, quoi de plus normal ? Mais non, là n’est pas le problème. Haro sur le goupil ! Sitôt est organisée une battue administrative autorisée par le préfet (c’est du sérieux), sous la houlette d’un « lieutenant de louveterie » (encore plus sérieux). 15 chiens et 40 chasseurs sont sur le pied de guerre dès 5h30 du matin.

Il s’agit donc urgemment de « prélever » ces renards indélicats ! Au fait pourquoi « prélever », s’agit t il de les déplacer, de les soigner, de les nourrir ? Non bien-sûr, il s’agit bien entendu de les abattre. Appelons un chat un chat.

Selon l’affichage, Il s’agirait d’un « tir de régulation« , mais qui en fait ne régule rien, car les renards sont abattus au hasard, sans le moindre recensement préalable. Dans la réalité les renards se régulent eux-mêmes en adaptant la taille de leurs portées à la quantité de campagnols disponibles. Selon les études de contenu stomacal, ceux-ci représentent jusqu’à 90% de leur alimentation. Plus on « prélève » de renards, plus il y a de campagnols (néfastes dans les cultures), plus les renards se reproduisent vite. Rusé le goupil… Parler de régulation par les fusils n’a donc pas de sens.

L’article précise pour finir que le renard est « une espèce « nuisible » vectrice de maladie telle que l’echinococose ». Or, il n’y a en moyenne que 15 nouveaux cas d’échinococcose détectés par an en France… Ce qui est très peu, et ne représente pas un danger de santé publique comparativement à d’autres affections. De plus se sont les chiens et les chats qui en sont les principaux vecteurs. Cet argument est donc tout à fait fallacieux.

Le renard « mulote » pour attraper les campagnols

Alors que le renard, comme l’ont démontré plusieurs études à l’échelle européenne, est le seul animal susceptible de faire reculer la maladie de Lyme. Cette affection qui peut être très dangereuse a fait en France 47 000 victimes en 2017 et 67 000 victimes en 2018 !. Les renards, en consommant les campagnols qui sont les réservoirs de cette maladie transmise par les puces des rongeurs qui infectent les tiques, réduisent fortement la présence de la bactérie Borrelia burgdorferi à l’origine de cette maladie.

C’est donc un animal utile qui mériterait à ce titre une protection préfectorale ! Mais le préfet et la loi, tout comme ces chasseurs de Morancé et leur lieutenant de louveterie, semblent totalement ignorants de ces faits pourtant bien documentés (voir l’article Le renard et la maladie de Lyme.

NB : cet article ne remet pas en cause la chasse nécessaire notamment pour limiter la prolifération des grands ongulés, en particulier les sangliers, mais il s’élève contre les pratiques abusives de la chasse, néfastes à l’encontre de la santé humaine et de la préservation de la nature.

La viticulture et la sécheresse

D’année en année le climat évolue vers des saisons de plus en plus sèches. La vallée du Rhône et le Beaujolais sont particulièrement touchés par cette évolution. En réponse à ces aléas climatiques des viticulteurs réfléchissent à des solutions innovantes. C’est ce que nous présente cette vidéo diffusée le 19 août par le journal Le Monde.

Une histoire de la pépinière des Éguillettes

Grâce au travail de recherche documentaire et de mémoire familiale de Cécile Burgot dont le père a été « garde forestier » à la pépinière, nous sommes en mesure de vous conter la longue et riche histoire de la pépinière départementale du massif des Éguillettes de Vauxrenard. Travail relu et complété par Bernard Jobard, le dernier « garde forestier » en exercice à la pépinière. Lire l’article
Dans la continuité de notre travail sur la forêt, nous vous présenterons prochainement l’histoire de la forêt communale de Vauxrenard qui date de la même époque.

Maison de la pépinière il y a une cinquantaine d’années

Programme des animations de la CCSB

Vendredi 11 septembre 2020 de 14h00 à 16h00 Reconnaître le chant des oiseaux Vauxrenard avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux Rhône
Samedi 12 septembre 2020 à 8h45 Sortie découverte des reptiles du Beaujolais Monsols/Deux-Grosnes avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux Rhône
Samedi 12 septembre 2020 de 14h00 à 17h00 Balade à la découverte des pollinisateurs sauvages et autres insectes Fleurie avec Arthropologia
Dimanche 13 septembre 2020 de 11h00 à 15h30 Balade du « paysage à la plante » Émeringes avec Julie Pagesse, naturopathe et David Meyer, écologue
Mercredi 16 septembre 2020 de 9h30 à 11h30 À la recherche du cuivré des marais Marais de Boistray avec France Nature Environnement Rhône
Jeudi 17 septembre 2020 de 19h à 20h30 Voiture propre : le rêve de l’électrique Mairie de Belleville-en-Beaujolais animée par l’association locale de transition énergétique (ALTE 69) – entrée libre, sans inscription
Samedi 19 septembre 2020 de 10h00 à 12h00 Atelier création de nichoirs à abeilles sauvages Marchampt avec Arthropologia
Samedi 19 septembre 2020 de 14h00 à 17h00 Balade à la découverte des pollinisateurs sauvages et autres insectes Marchampt avec Arthropologia
Samedi 19 septembre 2020 de 14h00 à 17h00 Haies et mares : des milieux indispensables à la biodiversité Belleville-en-Beaujolais avec Arthropologia
Mercredi 23 septembre 2020 de 14h00 à 15h30 Découverte des insectes mal aimés du bocage Belleville-en-Beaujolais avec France Nature Environnement Rhône
Mercredi 23 septembre 2020 de 14h00 à 16h00 Balade botanique Les Ardillats avec l’association « Les Herbes Sauvages »
Vendredi 25 septembre 2020 de 18h30 à 20h30 Faire soi-même sa crème hydratante 100% naturelle Quincié-en-Beaujolais avec l’association « Les Herbes Sauvages »
Samedi 26 septembre 2020 à partir de 19h30 Chasse de nuit insectes Les Ardillats avec Arthropologia
Mercredi 30 septembre 2020 de 9h00 à 12h00 Atelier d’éco-jardinage Belleville-en-Beaujolais avec l’association « Le Passe-Jardins »

Dernière minute

Soirée d’échange sur le bilan écologique de la voiture électrique – Jeudi 17 septembre 2020 à partir de 19h00 – Mairie de Belleville-en-Beaujolais (salle des conseils)
Évènement vélo « En roue libre » – Samedi 19 septembre de 14h à 18h au champ de foire de Belleville-en-Beaujolais

Désormais, abonnez-vous à notre toute nouvelle page Facebook et partagez avec vos amis : https://www.facebook.com/cpsm.vauxrenard/

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *