Que dit le Giec ?

Le réchauffement climatique – épisode 1

Le réchauffement de notre climat est aujourd’hui un phénomène avéré dont les conséquences commencent singulièrement à se faire sentir : incendies, fonte des glaciers, sécheresses, cyclones… Le dernier rapport du Giec nous alerte sur les risques graves pour l’humanité liés à l’émission des gaz à effet de serre (GES) si nous laissons la température croître au-delà de 1,5 à 2°C.

Comprendre pour agir…

Afin de bien en prendre la mesure et réfléchir à ce que nous pouvons et devons faire, nous vous proposons d’analyser la situation et d’en tirer quelques conclusions quant au choix de société qu’il est possible d’envisager. Il importe pour cela de prendre les choses à leur base et d’en tirer les conclusions logiques qui s’imposent, dussent-elles nous surprendre où nous heurter.

Afin d’y voir plus clair nous allons balayer, chapitre après chapitre, de façon succincte et concrète les causes et les conséquences de cette évolution du climat. Notre démarche va du global (le système terre) vers le local (à l’échelle de nos vies) pour envisager ce que l’on peut faire (ou ne pas faire) concrètement pour proposer un futur vivable à nos enfants.

C’est ce que nous vous proposons dans cette série d’épisodes, courts et didactiques, en commençant cette semaine par étudier le rapport du Giec, ces 400 pages rédigées par le Groupe d’experts international sur l’évolution du climat.

En quatre épisodes

Épisode 1 – Que dit le Giec ? : nous résumons ici les principales conclusions du rapport 2018 du Groupe d’expert international d’étude du climat

Épisode 2 – Énergie et Co2 : toutes les énergies ne se valent pas et il faut avoir connaissance des ordres de grandeur pour agir de façon appropriée.

Épisode 3 – Bien poser le problème : il s’agit de mettre en perspective la nécessité de réduire notre consommation énergétique en relation avec notre modèle de société.

Épisode 4 – Que pouvons nous faire concrètement : pas de solution miracle, car de nombreux choix dépendent de politiques qui nous échappent, mais on peut faire des  choses utiles localement…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *